et alors !

2017 | 6 x 20s | Les couleurs de l'accompagnement | com

2017
6 x 20s
Les couleurs de l'accompagnement
com

Lorsque Philippe Chaize (à l’époque Président de l’association AMAHC, défendant l’autonomie des personnes handicapées psychiques) me contacte pour faire basculer la campagne d’affichage  « ET ALORS ! » en campagne filmique, j’ignore beaucoup de choses sur le handicap psychique. Et apparemment je ne suis pas la seule en France et dans le monde…

Son association ainsi qu’une demi-douzaine d’autres, réunies sous la Bannière des Couleurs de l’Accompagnement, ont lancé en 2014 une campagne d’affichage visant à sensibiliser le grand public.

L’objectif ? Tout d’abord, faire savoir que le handicap psychique est invisible. Mais aussi que les personnes touchées sont en mesure d’intégrer le marché de l’emploi ou simplement d’avoir une vie de famille au même titre que n’importe qui (d’où l’utilisation de photos très lifestyle). Enfin, qu’il existe une palette d’outils à leur service disponible auprès de ce regroupement associatif.

Je suis immédiatement séduite par le fait que les films seront participatifs. Les figurants seront des acteurs non professionnels, et ils seront force de proposition au tournage et à chaque prise de décision. Enfin, mis à part ce cadre et des lieux imposés, le reste est une quasi carte blanche.

Je leur propose de travailler sur le plan séquence. C’est ce qui se rapprochera le plus d’une photographie: on est plongé dans une unité de temps et de lieu. Je leur propose également d’ajouter un brin de fantaisie pour signer nos vidéos. Il s’agira de créer une dissonance, d’ajouter un brin d’absurdité, pour être «presque» dans la norme, mais basculer en douce dans l’autrement, et questionner notre regard face à la différence.

Par exemple, un moment de détente dans une atmosphère de travail intense. Des objets encombrants dans un espace réduit. L’irruption des hommes dans une ambiance de femmes… Autant de touches discrètes qui sont un moyen d’évoquer cette idée de handicap, à la fois invisible et coexistant avec le reste, dans un mouvement d’ensemble.

D’autre part, je voulais une double lecture de ce « ET ALORS ! », pour qu’il puisse clôturer deux situations : appuyer la chute (parfois très discrète) de notre plan séquence, et répondre à l’intitulé piègeux de départ: « une de ces personnes est handicapée psychique » …  ET ALORS ! Le bruit de scratch et l’arrêt sur image ont permis d’accentuer ce décrochage pour « réveiller » le spectateur. A-t-il réellement pris cet énoncé au sérieux? A-t-il réellement pris 15 secondes pour observer les gens dans cette scène et trouver « qui est la personne handicapée » ?!

Le résultat est une série de 5 films de 20 secondes, diffusée sur internet chaque Mercredi sur le mois d’octobre 2017. En parallèle, les films font irruption au cinéma, dans un réseau de salles indépendantes, diffusés avant les longs métrages.

Et puis d’autres films ont vu le jour, issus d’un travail avec les élèves de l’institution Robin à Vienne. Sur la base du canevas d’écriture qui avait été élaboré, ils ont imaginé avec l’aide de leurs professeurs, une saison 2 composée de 7 épisodes. Il était convenu que mon équipe et moi-même réalisions le scénario le plus « séduisant », mais il aurait été tellement dommage de mettre les autres propositions sur la touche, que l’idée a vite germé qu’ils filment également avec leur téléphone portable. Ainsi eux aussi ont pu s’essayer à la caméra et vivre complètement cette expérience d’écriture, de jeu et de mise en scène.

Nous avons eu énormément de plaisir à tourner ces épisodes, et bien sûr le dernier « En retard ». Dans cet épisode, les élèves avaient imaginé toute une classe qui mettait le Bronx… et ce scénario semblait beaucoup leur plaire! Mais la professeur n’avait pas un rôle suffisant à mon goût dans leur proposition… Je leur ai proposé de creuser la mise en abîme. Il fallait qu’ils se montrent studieux dans leur façon de ne pas être attentifs, qu’ils soient tous occupés à faire autre chose que suivre le cours, mais en silence. Et pourquoi ce silence ? Pour aller chercher notre chute, lorsque l’on comprend que leur professeur est complice de cette déroute, et que le silence lui permet sans doute de ne pas être inquiétée par sa hiérarchie et de poursuivre tranquillement la lecture de son livre « ET ALORS ! »

Equipe >>
Chef opérateur / cadreur > David Montcher (saison 1) > Hérik Meyer (saison 2)
Pointeur / assistant lumières / étalonneur > Benjamin Goncalves-Martins
Ingénieur du son / renfort d’ici et d’ailleurs > Manu Lopez
Mixage son > Charlie Adamopoulos
Voix of > Sarah Cornibert